Sélection

Carson McCullers, le Sud en héritage

Auteur d’une poignée de romans brûlants, Carson McCullers (1917-1967) fait partie de ces écrivains qui incarnent le Sud des Etats-Unis.

A l’occasion du centenaire de sa naissance, nous vous proposons d’entrer dans son univers à travers une sélection de romans, films, disques et podcasts, qui reflètent l’importance et la richesse de son œuvre.

Publié le 19/02/2017 - CC BY-SA 3.0 FR

Sélection de références

Portrait de Carson McCullers
Carson McCullers, by Carl Van Vechten (1959), via Wikimedia commons

France Culture - Carson McCullers, silhouette 1917-1967

Pour pénétrer le monde tragique et vibrant de Carson McCullers, on ne saurait que trop vous conseiller cette superbe émission radiophonique, qui nous dit une chose essentielle : “il faut lire Carson McCullers, il faut l’imaginer, imaginer cette femme, elle qui trouva le plus beau titre de tous les romans du monde, Le cœur est un chasseur solitaire.”

Le Cœur est un chasseur solitaire

Le Cœur est un chasseur solitaire

Carson McCullers
Stock, 2007

“Et pourtant, en Amérique, nous nous vantons d’être libres. Et le plus drôle de l’histoire, c’est que cette idée a été si bien implantée dans le crâne des moissonneurs, des ouvriers et de tous les autres, qu’ils finissent par y croire.”

La jeune Carson McCullers n’a que 22 ans lorsqu’elle rédige son chef-d’œuvre, Le cœur est un chasseur solitaire. Ces cœurs solitaires, ce sont ses personnages, tous rejetés ou incompris, qui gravitent dans une ville du Sud des Etats-Unis, entre langueur et désillusion. Car il n’y aucun espoir dans ce Sud-là : les combats et les rêves sont voués à l’échec, bien loin du rêve américain. Chez Carson McCullers, les destinées brûlent aussi sûrement que le soleil.

A la Bpi, niveau 3, 821 MCCU 4 HE

Reflets dans un œil d'or

Reflets dans un œil d'or

Carson McCullers
Stock, 2001

“Il y a un fort, dans le Sud, où il y a quelques années un meurtre fut commis. Les acteurs de ce drame étaient deux officiers, un soldat, deux femmes, un Philippin et un cheval.”

Sous la plume aiguisée de Carson McCullers, les intrigues tiennent souvent en quelques lignes. Paru en 1941, Reflets dans un œil d’or est un huit clos tendu à six personnages, dont les liens intimes mèneront inéluctablement au drame. En resserrant l’action à l’extrême, Carson McCullers explore les tréfonds de l’âme humaine, mettant à jour les angoisses et les passions les plus inavouables. Elle n’a que 24 ans et frappe avec un roman aussi cruel que beau.

A la Bpi, niveau 3, 821 MCCU 4 RE

La Ballade du café triste et autres nouvelles

Carson McCullers
Le Livre de Poche, 1985

“L’amour est une chose solitaire. C’est cette découverte qui fait souffrir.”

Publié en 1951, La ballade du café triste rassemble toutes les obsessions de Carson McCullers. Ces sept nouvelles ciselées disent sa douloureuse vision de l’amour, ses fêlures enfouies et sa solitude d’être au monde. Il y a ce triangle amoureux bancal, cette jeune prodige tourmentée, cette mère détruite par l’alcool… Plus que ses personnages, Carson McCullers est son Sud natal, mélancolique et profond. Rarement la désolation aura trouvé une si belle voix.

A la Bpi, niveau 3, 821 MCCU 2

Carson McCullers : un cœur de jeune fille

Carson McCullers : un cœur de jeune fille

Josyane Savigneau
Stock, 1995

“Qu’ai-je donc aimé chez cette Carson, que, de plus en plus, je trouve bouleversante, et que j’aurais voulu connaître ? A coup sûr, sa force, sous une apparente fragilité, son acharnement à écrire, à construire son œuvre, contre l’adversité, la maladie, la douleur, les deuils.”

Cette lectrice sensible, c’est Josyane Savigneau, qui tira de la vie de Carson McCullers une riche biographie. Elle y dessine le portrait d’une femme complexe, affranchie et souvent incomprise, éprouvée et obsédée par l’écriture, dont l’œuvre sera hantée par l’enfance et la solitude.

A la Bpi, niveau 3, 821 MCCU 5 SA

L'Effrontée

Claude Miller
, 1985

“Frankie avait douze ans. Elle n’était membre de rien, cet été-là. Elle ne faisait partie d’aucun club, ni de quoi que ce soit au monde. Elle se sentait sans aucune attache, et elle rôdait autour des portes, et elle avait peur.”

Cette adolescente qui entre dans l’âge ingrat, c’est la Frankie Addams de Carson McCullers. Le roman éponyme fut librement adapté au cinéma par Claude Miller en 1985 : la petite fille américaine devint une petite fille de banlieue sous les traits de Charlotte Gainsbourg. Même silhouette, même moue, même spleen… elles symboliseront chacune à leur façon le délicat passage de l’enfance à l’âge adulte.

Lover, Beloved : songs from an evening with Carson McCullers

Lover, Beloved : songs from an evening with Carson McCullers

Suzanne Vega
Amanuensis Productions, 2016

Admiratrice de Carson McCullers de longue date, la chanteuse américaine Suzanne Vega lui consacre un album hommage en 2016, intitulé Lover, beloved : songs from an evening with Carson McCullers. Elle incarne en chansons la vie tumultueuse de la romancière, de son premier roman, qui la propulsa sur le devant de la scène littéraire, aux dernières années de sa vie, marquées par la maladie. En faisant sienne la voix de Carson McCullers, elle montre que sa révolte et ses convictions n’ont rien perdu de leur vitalité.

Charles Bukowski - Carson Mccullers

Charles Bukowski - Carson McCullers

Pour finir, on laisse la parole au sulfureux Charles Bukowski, qui ne cacha jamais son admiration pour Carson McCullers. C’est dans la vieille bibliothèque de Los Angeles qu’il la découvrit à 15 ans, aux côtés d’autres grands noms de la littérature américaine. Il s’en souviendra toute sa vie et lui dédiera ce poème :

she died of alcoholism / wrapped in a blanket / on a deck chair / on an ocean
steamer
all her books of / terrified loneliness / all her books about / the cruelty / of loveless love
were all that was left / of her
as the strolling vacationer / discovered her body
notified the captain
and she was quickly dispatched / to somewhere else
on the ship
as everything / continued just / as / she had written it.

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet