Sélection

Dans la bulle de Romain Dutter

Romain Dutter, auteur de la bande dessinée Symphonie carcérale, recommande à Balises trois œuvres qu’il affectionne particulièrement. Romain Dutter est l’invité du Jeudi de la BD de novembre 2019 à la Bibliothèque publique d’information.

Romain Dutter a été coordinateur culturel au Centre pénitentiaire de Fresnes pendant dix ans. Il a programmé, entre autres, des concerts et des rencontres entre les musiciens et les détenus. Il raconte cette expérience dans une bande dessinée, Symphonie carcérale, élaborée avec le dessinateur Bouqé. 
Romain Dutter est un grand amateur de musique et de bande dessinée. Il nous propose de découvrir trois œuvres qui l’ont marqué, accompagné, et inspiré pendant l’écriture de son roman graphique.

Publié le 08/11/2019 - CC BY-NC-SA 4.0

Sélection de références

couverture : homme sur fond de mer

Kobane Calling

Zerocalcare
Cambourakis, 2016

Kobane Calling de Zerocalcare permet d’y voir plus clair sur la situation au Kurdistan. Envoyé par L’Internationale, l’équivalent italien de Courrier international, Zerocalcare se rend à deux reprises à Mesher, situé à la frontière turco-syrienne, puis à Kobane, cette fois dans la zone de combat.

Kobane Calling joue sur deux terrains et s’en sort avec brio. C’est, d’une part, un carnet de voyage, écrit avec humanité et beaucoup d’humour. C’est également une explication fine et accessible à tous de la situation complexe des conflits dans cette région du globe ainsi que des idéaux progressistes du peuple kurde. L’intelligence et la sincérité qui se dégagent de Kobane Calling en font un album incontournable.
Pour Romain Dutter :

« Kobane Calling est une bombe graphique, drôle, émouvante et pédagogique, qui permet de découvrir ou de mieux comprendre la situation au Kurdistan. Une thématique malheureusement encore d’actualité.»

À la Bpi, niveau 1 RG ZER K

affiche du film Leto

Leto

Kirill Serebrennikov
Hype film, Kinovista, 2018

Romain Dutter explique :

« Leto parle de la culture rock underground à Leningrad au début des années quatre-vingt et de l’avènement du groupe Kino sur la scène soviétique.
C’est un beau film sur la musique, vu de derrière les barreaux d’une prison, mais  également vu de derrière les barreaux d’un régime politique. »

pochette de l'album : deux hommes dans une rue

Outsiders

The Decline
Heroes On Empty Streets, 2017

The Decline est un groupe de punk rock rennais formé en 2009. L’album Heroes On Empty Streets, produit en 2017, est largement inspiré de la musique punk rock britannique. Les textes en anglais revendiquent une appartenance au mouvement punk. La chanson Outsiders (« Exclus », « Marginaux »), notamment, évoque l’exclusion, mais aussi la solidarité et l’espoir qui existent dans les communautés marginalisées :

Never in the light, their passion shining bright
You can count on the outsiders to be true
Never in the light, but always in the fight
You can count on the outsiders to stand by you

« Cette chanson m’a accompagné tout au long de l’écriture du scénario de Symphonie carcérale. Les paroles du refrain reflètent bien, à mon sens, le travail de coordination culturelle en milieu carcéral. Elle révèle aussi l’intention de la BD que nous avons réalisée avec Bouqé.»

 

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet