Image

Appartient au dossier : Davide Balula, le voyage intérieur

Davide Balula, le voyage intérieur 4/5 : Actions

Sur la troisième image de l’installation 37,5°C de Davide Balula, une roue tourne, indiquant des mouvements à effectuer.
Les phénomènes naturels sont au cœur des œuvres de Davide Balula, qu’il façonne des matériaux périssables comme l’eau ou les sédiments, ou qu’il fasse de la nature le sujet de ses installations.
Du 20 octobre 2018 au 11 mars 2019, son installation 37,5°C au sein du Centre Pompidou propose aux enfants de partir à l’écoute de leur propre corps.

Une roue tourne en indiquant des actions à effectuer
Davide Balula, 37,5°C, Galerie des enfants du Centre Pompidou, 2018-2019. Gif : Simon Borasci.

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

« Très largement inspiré par les roues de l’œuvre Danse poème aléatoire collectif de Robert Filliou (1962), ce dispositif est un apport ludique à l’installation.

Il renvoie directement à la chorégraphie et au mouvement, en faisant des propositions dynamiques pour traverser l’installation seul ou à plusieurs. Chaque enfant reçoit deux suggestions de mouvement simultanées, assignées de manière aléatoire selon la façon dont il ou elle aura fait tourner la roue.
Nous avons séparé la marche, la danse et l’action de rechercher, mais en réalité toutes sont confondues ! »

Davide Balula

Publié le 22/01/2019 - CC BY-NC-SA 4.0

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet