Image

Appartient au dossier : Catherine Meurisse, dessins en mouvement

Dessins en mouvement 1/5 : Coups de plume

La plume et l’encre de Chine sont les outils privilégiés de Catherine Meurisse, insufflant énergie et expressivité aux personnages qu’elle dessine.
Balises vous propose d’explorer plusieurs techniques créatives utilisées par Catherine Meurisse, à qui la Bpi consacre l’exposition « Catherine Meurisse, la vie en dessin » de septembre 2020 à janvier 2021.

Catherine Meurisse, Scènes de la vie hormonale © Dargaud, 2016, tous droits réservés

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

« Pour mon diplôme à l’école Estienne, j’avais présenté au jury des peintures à la gouache qui illustraient Le Roman de Renart. En parallèle, dans un carnet, je m’étais essayée à la plume et à l’encre de Chine, en faisant des petits dessins qui s’inspiraient de Gustave Doré. Un membre du jury, qui avait feuilleté ce carnet, m’a dit : “Les gouaches, c’est pas ton truc, il faut que tu fasses de la plume comme dans tes petits carnets. C’est une griffe qui te convient.” 

J’ai continué à explorer cette technique, que j’ai utilisée pour la presse à Charlie Hebdo. Quand il fallait aller vite, on utilisait des feutres, mais quand j’avais le temps de faire une planche composée, j’utilisais toujours la plume et l’encre de Chine. C’est mon mode d’expression privilégié, ça correspond à ma colère, à mon énergie. 

Dans la presse, il faut aller vite, rendre tout de suite le dessin définitif sans s’encombrer d’études préparatoires qui prendraient trop de temps. En général, il y a quand même une esquisse que je crayonne sur ma feuille avant d’encrer et que j’efface ensuite. Mais je fais peu d’études préparatoires parce que je crains d’y laisser mon énergie : comme mon dessin repose sur l’expressivité, sur une certaine spontanéité, si je mets toute ma tension dans un geste premier d’esquisse, le dessin final est beaucoup plus mou. »

Publié le 02/11/2020 - CC BY-NC-SA 4.0

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet