0   Commentaires
Sélection
Appartient au dossier :

Apprendre sur soi et sur les autres avec les jeux

Le jeu n'est pas un divertissement comme les autres, tant ses modalités d'appropriations sont diverses en fonction du contexte dans lequel il est utilisé.  Voici une sélection d'ouvrages pour introduire plus de jeu dans votre sphère familiale, amicale ou professionnelle.
Le rapport au jeu est complexe. Jouer peut être un plaisir, un divertissement... ou une expérience désagréable, si on perd, par exemple. On peut s'engager totalement dans un jeu ou au contraire, jouer de façon désinvolte sans le souci de gagner. Le jeu comporte des règles, mais chacun est libre de son implication, à la différence d'autres activités collectives. 

Mais quels que soient la motivation et le comportement du joueur, le jeu suppose avant tout une interaction, avec soi, avec les autres, avec le cadre posé. L'absence de danger réel procure un sentiment sécurisant qui encourage les expérimentations : ce n'est pas sérieux, il est donc possible d'essayer des stratégies, de renoncer, d'aller au bout de son raisonnement, d'affronter l'autre... Le jeu favorise ces apprentissages informels et pas toujours conscients. Les institutions se sont saisi du jeu. L'école a compris son intérêt dans les apprentissages dès la fin du 19e siècle, et utilise souvent les jeux dans le but d'instruire et d'éduquer les plus jeunes. Les ludothèques valorisent le jeu auprès d'un public plus large en proposant une approche divertissante, moins formelle mais avec médiation.

Dans le cercle familial, le parent joue avec son enfant, à la fois par plaisir et dans l'objectif de favoriser des apprentissages scolaires ou construire sa sociabilisation.
Quand les adultes jouent ensemble, la motivation première est souvent le divertissement, mais les jeux contemporains mobilisent des compétences et des connaissances que les joueurs peuvent partager. Certains éditeurs de jeux développent des jeux éducatifs pour adultes favorisant la connaissance de soi et du rapport à l'autre. Les activités ludiques constituent également un support de formation professionnelle.
 
Captcha: