Image

Appartient au dossier : Les objets quotidiens de l’Ostalgie

L’Ostalgie 4/5 : L’Ordre de la Guerre patriotique

La Seconde Guerre mondiale, nommée Grande Guerre patriotique en Russie, sert de thème fédérateur pour reconstruire l’identité nationale après la chute de l’URSS en 1991. Des communautés patriotiques se développent pour la préservation de cette mémoire. L’insigne militaire de l’Ordre de la Guerre patriotique fait partie des objets emblèmes du patriotisme et de l’identité nationale russe.
Balises vous présente des objets produits pendant l’ère soviétique qui suscitent actuellement un regain d’intérêt auprès des collectionneurs et des musées.

Insigne militaire de l'Ordre de Guerre patriotique
Insigne militaire de l’Ordre de la Guerre patriotique, Agzam, via Pixabay

Cliquez en haut à droite pour agrandir l’image

Récompense militaire ultime

L’Ordre de la Guerre patriotique est une des plus hautes décorations militaires. Il fait référence aux insignes militaires décernées pendant la Seconde Guerre mondiale. Les anciens combattants l’ont obtenu pour des faits militaires marquants comme la destruction d’un véhicule, d’un navire ou d’un avion ennemi.

L’insigne porte l’inscription « Guerre patriotique », écrite en lettres cyrilliques. Il est composé d’une étoile rouge à cinq branches, qui symbolise le triomphe des idées communistes sur les cinq continents. Appelée aussi « Étoile de Mars », en référence au Dieu romain de la guerre, elle apparaît au début du 19e siècle dans la Russie des tsars. Le 1er janvier 1827, une loi impose le port de cette étoile sur les épaulettes des officiers et des généraux. À partir de 1854, elle est présente sur les écussons d’épaule puis est utilisée sur les voitures et trains militaires.

Après la Révolution d’Octobre 1917, l’Armée rouge adopte comme insigne militaire un badge en forme d’étoile rouge comportant une image dorée de marteau et de charrue en son centre. L’étoile symbolise la protection des activités en temps de paix par l’Armée rouge. La charrue et le marteau représentent l’union des mondes ouvrier et paysan. La faucille et le marteau deviennent les emblèmes officiels des insignes militaires de l’Armée rouge à partir de 1922.

Réhabiliter la mémoire de la guerre

À la chute de L’URSS en 1991, Boris Eltsine cherche à reconstruire l’identité nationale russe. La Grande Guerre patriotique devient alors un thème fédérateur pour l’ensemble de la population. Dans la conscience du peuple russe, elle est liée à l’idée du patriotisme et de la guerre populaire. C’est un repère identitaire fort et le symbole de la mémoire collective russe. Le « mythe glorieux » de cette guerre est cependant décrié durant cette période. Les discours officiels n’insistaient que sur l’aspect tragique du conflit, mais aucune commémoration ou défilé militaire n’était organisé et les vétérans n’arboraient plus leurs insignes militaires en public pour éviter les critiques et les moqueries.

Avec Vladimir Poutine, l’histoire de la Grande Guerre patriotique est réhabilitée. Les objets militaires prennent place dans des musées et des lieux mémoriels. Des rencontres sont organisées avec les anciens combattants. Un arrêté fixe des dates de commémoration de victoires militaires et d’anniversaire de héros de la guerre.

Publié le 02/11/2021 - CC BY-NC-SA 4.0

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet