Image

Portrait de Floyd Burroughs, par Walker Evans

Walker Evans (1903-1975) reste l’un des photographes américains les plus importants et les plus influents du 20e siècle. Du 26 avril au 14 août 2017, le Centre Pompidou lui consacre sa première grande rétrospective française, en exposant près de 300 photographies. À cette occasion, Balises revient sur une œuvre, qui, du début des années 1920 à la fin des années 1970, sut documenter avec force et réalisme l’Amérique moderne.

Portrait de Floyd Burroughs, un métayer de coton
Floyd Burroughs, cotton sharecropper. Hale County, Alabama, 1936, Library of Congress [Public domain]

De Walker Evans, on connaît surtout ses images de la Grande Dépression.
De 1935 à 1937, il participe au programme de la Farm Security Administration : l’agence, mise en place par Franklin D. Roosevelt dans le cadre de la politique interventionniste du New Deal, est chargée de documenter l’impact de la crise économique dans les petites villes rurales. Méticuleusement, Walker Evans photographie le quotidien de centaines de paysans, métayers ou mineurs au chômage. Sans apitoiement, il donne à voir l’Amérique des « laissés pour compte ». Ses portraits, humains et dignes, illustreront en partie le célèbre livre de James Agee, « Louons maintenant les grands hommes ». Ils comptent aujourd’hui parmi les icônes du monde moderne. Derrière son objectif, Walker Evans vient de jeter les bases de la photographie documentaire.

Publié le 19/04/2017 - CC BY-SA 3.0 FR

Sélection de références

Les photographes de la FSA, Farm security administration : archives d'une Amérique en crise 1935-1943

Mora, Gilles ; Brannan, Beverly W.
Seuil, 2006

Ces 460 photographies, accompagnées de textes historiques et critiques, sont représentatives des principaux travaux de la Farm Security Administration, organisme créé dans le cadre du programme new deal du président Roosevelt. Elles proviennent des archives de la Bibliothèque du Congrès et retracent les conditions de vie aux Etats-Unis entre 1935 et 1943, en pleine crise économique.

A la Bpi, niveau 3, 77.4(73) MOR

Louons maintenant les grands hommes

Louons maintenant les grands hommes

Agee, James
Plon, 2002

En 1936, missionné par le magazine Fortune, James Agee se rend en Alabama pour effectuer un reportage sur le métayage du coton. A sa demande, le photographe Walker Evans l’accompagne. Les deux hommes vivent durant six semaines chez trois familles de métayers de l’Alabama – les Burroughs, les Tingle et les Fields. Tandis que James Agee prend des notes, Walker Evans photographie. Pour eux, les grands hommes, ce sont ces humbles gens du Sud, ravagés par la crise. Ecrit dans la fièvre, ce reportage deviendra un livre exceptionnel, reflet de la misère et des détresses intérieures.

A la Bpi, niveau 3, 821 AGEE 4 LE

Une saison de coton : trois familles de métayers

Une saison de coton : trois familles de métayers

Agee, James
Bourgois, 2014

En 1936, Walker Evans réalise certains de ses clichés les plus célèbres tandis qu’Agee décrit minutieusement le quotidien de ces hommes, femmes et enfants dont les conditions de vie le bouleversent et l’indignent. Ce document, qui émeut par sa beauté et sa virulence, constitua une charge contre le capitalisme telle que Fortune refusa finalement de le publier. Ce n’est qu’en 2013 que ce texte fut enfin sorti de l’oubli. Des décennies après sa rédaction, il demeure d’une féroce actualité.

A la Bpi, niveau 3, 973-82 SAI

Walker Evans : catalogue d'exposition

Chéroux, Clément
Ed. du Centre Pompidou, 2017

Le catalogue de l’exposition présentée au Centre Pompidou met en évidence la fascination de Walker Evans pour certains sujets typiquement américains comme les baraques des bords de routes, les devantures de magasins ou les visages des anonymes. Cette approche de l’œuvre d’Evans permet de mieux comprendre ce qui en constitue le noyau dur : la recherche passionnée des caractéristiques fondamentales de la culture vernaculaire américaine.

A la Bpi, niveau 3, AR BUR EXP

Walker Evans : la soif du regard

Walker Evans : la soif du regard

Hill, John T., Mora, Gilles
Seuil, 1993

Ce livre retrace, en 400 reproductions, l’œuvre photographique de Walker Evans, l’un des plus grands photographes américains.

A la Bpi, niveau 3, 770 EVAN.W

Walker Evans

Sante, Luc
Phaidon, 2001

Cette collection présente le travail de Walker Evans à travers 55 œuvres clés, choisies parmi les plus emblématiques du photographe.

A la Bpi, niveau 3, 770 EVAN.W

Walker Evans

Mora, Gilles
Actes Sud, 2014

Walker Evans a photographié l’Amérique de la dépression avec un constant souci d’objectivité, dans une sorte de neutralité documentaire. Son travail la plasticité des images, l’extrême attention qu’il porte aux êtres et aux choses ont marqué toute une génération d’artistes et l’ont installé au tout premier plan de l’histoire de la photographie.

A la Bpi, niveau 3, 770 EVAN.W

Photo noir et blanc d'une femme migrante en 1936
Dorothea Lange, Mère migrante (Migrant Mother), 1936. [Domaine public]

Le New Deal et la photographie

En 1937, de jeunes et talentueux photographes sont missionnés par l’agence fédérale de la Farm Security Administration (FSA) pour faire un bilan objectif des conditions de vie et de travail des fermiers américains touchés par la crise. Ils ont pour nom Dorothea Lange, Walker Evans, Arthur Rothstein…

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet