0   Commentaires
Santa Teresa de Avila, vitrail du monastère Santa Teresa, Ávila (Espagne)
Santa Teresa de Avila, vitrail du monastère Santa Teresa, Ávila (Espagne). Photogr. par w:es:Usuario:Xauxa (http://es.wikipedia.org/), CC-BY-SA-3.0, via Wikimedia Commons.
Dossier

Thérèse d'Ávila, la passion de Dieu

Publié le 
Cette année 2015 marque le 500e anniversaire de la naissance de Thérèse d’Ávila, carmélite espagnole du XVIe siècle, devenue depuis Sainte et Docteur de l’Église. Retour sur le destin d’une femme d’exception.
  • Thérèse d’Ávila, c’est avant tout la mystique habitée par Dieu, unie à lui par un « mariage spirituel » et vouée toute entière à la vie contemplative.
  • Thérèse d’Ávila, c’est aussi la réformatrice déterminée, femme de caractère engagée dans la refondation de l’ordre du Carmel, à l’origine de la branche des Carmes et Carmélites déchaussé(e)s.
  • Thérèse d’Ávila, c’est également l’écrivain prolifique, couchant sur le papier aussi bien sa vie, sa doctrine que des poèmes.
  • Thérèse d’Ávila, c’est finalement une icône, représentée par les artistes les plus divers au travers des siècles.


Notre dossier lève le voile sur ces multiples visages et vous fournit les clés nécessaires pour pénétrer dans l’univers thérésien.