Interview

Appartient au dossier : ​Écritures de l’exil : l’Afrique

Rencontres D’Encre et d’exil 2008 : Exil de l’écrivain, les raisons du départ

Littérature et BD

Un avion en vol vu de la terre
Free-photos pour Pixabay

Quatre écrivains africains confrontent leur histoire et leur œuvre : Gustave Akakpo, Fatou Diome, Gaston-Paul Effa et Kossi Efoui. Ces huitièmes rencontres D’Encre et d’exil, consacrées aux littératures africaines, se sont déroulées à la Bibliothèque publique d’information en décembre 2008.

Entre un exil vécu comme une rupture violente avec sa terre natale ou comme un engagement personnel, l’écriture est surtout perçue comme un espace de liberté d’expression. L’exil est pour Gustave Akakpo, Fatou Diome, Gaston-Paul Effa et Kossi Efoui l’occasion de prendre de la distance par rapport à leur pays d’origine et plus généralement par rapport au monde, une distance que l’écriture leur permet ensuite de retranscrire. Des extraits de chacune des œuvres sont lus au cours de la manifestation.  

Retrouvez les enregistrements audios de toutes les tables-rondes sur la WebTV/Webradio de la Bibliothèque publique d’information.

Publié le 23/07/2018 - CC BY-NC-SA 4.0

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet