Son

David Bowie – Brian Eno, Arabian Night Flight (extrait)

“Arabian Night Flight” est extrait du dernier volet de la trilogie berlinoise”, Lodger (1979)

Pour composer et enregistrer ce qu’on a appelé la “trilogie berlinoise” Low-“Heroes”-Lodger, Brian Eno a proposé à David Bowie d’utiliser les “Stratégies Obliques : plus de cent dilemnes qui en valent la peine“” mises au point avec son ami Peter Schmidt, qui tiennent à la fois du Yi-King et des énigmatiques indications portées par Satie sur ses partitions. Chaque carte est une invitation à jouer ou dé-jouer les processus conscients ou inconscients, et libérer la créativité : “Examine avec attention les détails les plus embarrassants et amplifie-les” ; “Ne sois pas effrayé par les choses faciles à faire” ; “Résiste (en apparence) au changement”, etc.

David Bowie, Lodger
(A la Bpi, 780.65 BOWI 4)

Publié le 14/04/2015 - CC BY-SA 4.0

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet