Brève

Appartient au dossier : Vers une dépénalisation du cannabis ?

Le cannabis : une plante toxique

Le cannabis est  issu du chanvre, tout comme le haschich et la marijuana qui en sont aussi des dérivés. C’est une plante psychotrope dont le taux de THC est supérieur à 0,2 %, ce qui lui vaut d’être classé comme produit stupéfiant en France.

feuille de cannabis
Illustration ©Stocklib

Quelques données sur la consommation

Principalement fumé, le cannabis peut être aussi ingéré sous forme de gâteau ou de boisson. C’est la drogue illicite la plus répandue en Europe. Elle a été expérimentée par environ 77 millions d’Européens de 15 à 64 ans, soit environ un quart de la population européenne. Source OFDT
On estime du nombre de consommateurs de cannabis en France parmi les 11-64 ans à 13,4 millions d’expérimentateurs (personnes ayant déclaré avoir consommé au moins une fois au cours de leur vie) dont 3,8 millions de consommateurs actuels (dans l’année) et dont 1,2 millions de consommateurs réguliers (au moins 10 consommations de cannabis dans le mois). Source OFDTSource OFDT
On estime du nombre de consommateurs de cannabis en France parmi les 11-64 ans à 13,4 millions d’expérimentateurs (personnes ayant déclaré avoir consommé au moins une fois au cours de leur vie) dont 3,8 millions de consommateurs actuels (dans l’année) et dont 1,2 millions de consommateurs réguliers (au moins 10 consommations de cannabis dans le mois). Source OFDT

On constate une augmentation de l’utilisation de stimulants comme le cannabis, le tabac et l’alcool dans tous les milieux sociaux.

Les risques liés à la consommation du cannabis

La consommation de cannabis peut être un signe de mal-être. 
Elle assure momentanément un certain équilibre mais elle crée des troubles divers : 

  • des troubles psychologiques  et des troubles de la mémoire : baisse de l’attention, altération de la mémoire immédiate et de la concentration, baisse des performances scolaires, déscolarisation et marginalisation. Le cannabis a un effet apaisant sur l’anxiété et la mauvaise estime de soi, il rend euphorique  mais peut mettre le sujet en état de moindre résistance psychique et causer une perte de contrôle allant jusqu’à des conduites violentes. Le mélange d’alcool et de cannabis au volant multiplie par 15 le risque d’accident mortel.  
  • des troubles physiques : risques respiratoires, circulatoires, infarctus,  problèmes de conception et de reproduction. Le cannabis perturbe l’activité cérébrale et retarde le développement du cerveau du fœtus. Il peut être cause d’infertilité chez l’homme.

La dépendance psychologique peut induire une addiction. La prise en charge des consommateurs de cannabis vise à les sortir de cette addiction et à améliorer leur intégration sociale. Le travail se fait sur le changement de comportement, et l’accompagnement thérapeutique afin de réduire les dommages.

Publié le 12/07/2013 - CC BY-SA 3.0 FR

Sélection de références

couverture

Addiction au cannabis

Michel Reynaud et Amine Benyamina
Éd. Flammarion Médecine - Sciences, 2009

Rédigé par des spécialistes du sujet et coordonné par des médecins spécialistes de l’addiction, cet ouvrage publié chez Flammarion Médecine-Sciences s’adresse en priorité à des personnels de santé en charge de toxicomanes. Il  développe les nombreux aspects médicaux de l’addiction au cannabis ainsi que leur prise en charge. Il est enrichi d’une bibliographie scientifique.

À la Bpi, niveau 2, 616.86 REY

couverture du rapport en ligne sur le site ofdt.fr

Drogues et addictions, données essentielles 2013

Collectif, sous la direction de Maud Pousset
Observatoire français des drogues et des toxicomanies, 2013

Cet ouvrage dresse un bilan rigoureux et complet de l’action menée sur l’ensemble des champs de la drogue et des conduites addictives, tout en faisant la synthèse des dernières données épidémiologiques. Il concerne l’ensemble des drogues, consacrant un chapître à chacune, dont le cannabis. En ligne sur le site de l’OFDT.

couverture

La Consommation de cannabis, de l’information à la prise en charge clinique

Emmanuel Streel et Paul Verbank
Éd. De Boeck, 2007

L’ouvrage, écrit par un psychologue clinicien et un médecin psychiatre, met l’accent sur l’information, la prise de conscience, le bilan de santé, le traitement, et les particularités de la prise en charge clinique des consommateurs de cannabis. L’ouvrage propose également une sélection de sites et d’ouvrages conseillés.

À la Bpi, niveau 2, 616.86 STR

couverture

Le cannabis: du plaisir au risque, tout comprendre pour mieux prendre en charge

sous la direction de Jérôme Palazzolo et Louis Roure
Éd. Med-Line, 2005

Cet ouvrage collectif rédigé par des spécialistes sous la direction de deux médecins psychiatres aborde le sujet sous plusieurs angles : biologie, psychopathologie, psychopharmacologie, signes cliniques, le droit, l’adolescence, la schizophrénie, l’aptitude au travail, l’usage clinique et thérapeutique, le comportement et la responsabilité. Il est suivi d’une courte bibliographie.

À la Bpi, niveau 2, 616.86 CAN

couverture du livre

Le Cannabis et sa Consommation

Denis Richard
Éd Armand Colin, 2009

Denis Richard, enseignant universitaire et chef de service en centre hospitalier psychiatrique, expose, dans un ouvrage synthétique accompagné d’une bibliographie détaillée, les dangers de la consommation du cannabis : ses effets sur l’organisme, les troubles psychiques et la dépendance qu’elle peut entraîner, les réponses qu’on peut y apporter, la situation du trafic mondial et la législation dans quelques pays.

À la Bpi, niveau 2,  616.86(07) RIC

couverture de l'ouvrage

Le Cannabis et ses risques à l’adolescence

Henri Chabrol, Marie Choquet et Jean Costentin
Éd. Ellipses, 2006

Les auteurs, un psychiatre, un chercheur et un professeur de pharmacologie, spécialistes reconnus du sujet, font le point dans cet ouvrage de la collection Vivre et Comprendre sur la consommation du cannabis et ses effets, l’épidémiologie, la psychopharmacologie, la psychopathologie, la prévention et le traitement. Ils donnent des conseils aux parents et aux adolescents et précisent la relation entre le cannabis et la loi. L’ouvrage comprend une bibliographie scientifique.

À la Bpi, niveau 2, 616.86 CHA

logo de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies

OFDT - Drogue et toxicomanie en France

L’OFDT (Observatoire français des drogues et des toxicomanies) est un organisme public chargé du recueil, de l’analyse et de la synthèse des données relatives aux drogues illicites, à l’alcool, au tabac et aux jeux de hasard et d’argent en France.
Il produit des informations provenant de sources différentes et scientifiquement validées, sur les substances licites comme illicites. Il renseigne et documente de multiples questions dans le domaine des substances psychoactives et des dépendances.
L’OFDT joue aujourd’hui un rôle incontournable dans le recueil, l’analyse, la synthèse et la valorisation des connaissances. Il permet ainsi aux pouvoirs publics de mieux anticiper les évolutions et les éclaire dans leurs prises de décision. Les informations produites sont également mises à la disposition des professionnels et des citoyens.
A lire notamment sur leur site :

Drogues et addictions: données essentielles 2013. Observatoire français des drogues et des toxicomanies. Dernière MAJ: 05/2013
Rapport européen sur les drogues 2013. Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT). Dernière MAJ: 05/2013
Textes législatifs en France et en Europe

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet