Brève

Appartient au dossier : Press Start 2019 : jeux vidéo et cinéma

10 000 € d’aides pour écrire un jeu vidéo

En juin 2019, le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC) propose une nouvelle aide à la conception de jeux vidéo, qui peut atteindre 10 000 €. Cette aide complète notamment le crédit d’impôt dont bénéficie le secteur depuis 2008, date de création du fonds d’aide au jeu vidéo du CNC. 

L’aide à l’écriture de jeux vidéo, lancée en juin 2019 par le CNC, est destinée aux auteurs et subventionne la création du « game design document ». Ce dossier présente toutes les caractéristiques du jeu : mécaniques de jeux, éléments scénaristiques, bible graphique, principes de programmation, etc.
Pour en bénéficier, l’auteur ou l’un des membres de l’équipe de création doit disposer d’un diplôme reconnu par l’État ou d’une expérience significative dans le domaine du jeu vidéo. La commission qui attribue les aides analyse à la fois l’originalité du projet et sa faisabilité.

L’aide à l’écriture complète d’autres subventions existantes, dont le montant cumulé était d’environ 3 millions d’euros en 2016, et qui sont toutes destinée à soutenir des œuvres créées en français par des sociétés basées sur le territoire national. En effet, les jeux français représentent seulement 8,7 % des ventes en 2018 alors que les jeux vidéo étrangers physiques (en opposition aux jeux dématérialisés, qui constituent la majorité du marché) totalisent 91,3 % des ventes.
L’aide à la pré-production permet à une société de développer un prototype jouable, en le finançant à hauteur de 35 % maximum du budget. En septembre 2018, la commission a par exemple versé une aide, pour un montant de 18 000 €.
L’aide à la production sert quant à elle à développer la version commerciale du jeu, en participant au maximum à 50 % du budget de production. En septembre 2018, la commission a versé une aide à la pré-production pour un montant de 18 000 €, et désigné huit bénéficiaires de la subvention à la production, pour des montants allant de 14 000 à 180 000 €. 

La commission qui décide de l’attribution des aides au jeu vidéo est nommée pour deux ans et composée de treize membres, principalement game developer, game designer ou directeur de studio de production ; elle est présidée par Juliette Noureddine, chanteuse, compositrice et parolière.

Publié le 10/09/2019 - CC BY-NC-SA 4.0

Sélection de références

À qui vont les aides au jeu vidéo ? sur Gamekult

À qui vont les aides au jeu vidéo ? sur Gamekult

Soutien vital pour les uns, vaste supercherie pour les autres, le système de soutien à l’industrie du jeu vidéo géré par le CNC divise les professionnels. La longue enquête de William Audureau réalisée pour Gamekult en 2016 explique les mécanismes d’attribution des subventions et laisse la parole à chacun.

Fonds d'aide au jeu vidéo (FAJV) | CNC

Fonds d'aide au jeu vidéo (FAJV) | CNC

Le fonds d’aide au jeu vidéo (FAJV) soutient la création et l’innovation dans le secteur du jeu vidéo. Cofinancé par le ministère de l’Économie et des Finances et le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), il est géré par ce dernier.
Cette page rappelle les modalités d’attribution de toutes les aides dédiées au secteur et liste les documents et les informations à fournir pour candidater.

Rédiger un commentaire

Les champs signalés avec une étoile (*) sont obligatoires

Réagissez sur le sujet