Dossier

Arts - Société

Des typographies inclusives pour une écriture dégenrée

La collective Bye Bye Binary travaille les typographies pour débinariser la langue et proposer une autre lecture de la société. Deux de ces membres, Caroline Dath, enseignant* à l’école de recherche graphique (ERG) et Tiphaine Kazi-Tani, professeur* en théorie(s) du design à l’ESADSE (École supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne) présentent ces expérimentations typographiques. Ce travail sur le dessin des lettres redonne du pouvoir aux mots et rejoint la réflexion des personnes invitées à la rencontre « Inclure disent-elles… La langue est-elle neutre ? » organisée en mai 2021 par la Bpi.

Typographes en conférence
Bye Bye Binary conférence, Let it read : colloque international de typographie, Campus Fonderie de l'Image, Paris, 2019.

En 2018, un workshop conçu et programmé par des enseignant·es de l’école de recherche graphique (erg) et de l’École nationale supérieure des arts visuels de La Cambre (ENSAV) de Bruxelles réunit des personnes concernées par la problématique de l’inclusivité et la non-binarité dans la typographie. La sélection des participant·es à cette séance qui se veut un moment de travail et non un lieu de remédiation ou de polémiques, se fait sur examen d’une lettre de motivation. Ce premier workshop crée des liens forts entre les acteurices de cette journée qui décident de prolonger leur action au sein de la collective Bye Bye Binary, fondée en novembre 2018.

Cette collective franco-belge regroupe une douzaine de personnes actives qui poursuivent le travail de façon diffuse, sous forme de workshops et de conférences. Bien qu’investie dans la transmission et les échanges, la collective se concentre sur son objectif premier de travail collectif sur les typographies mais cherche également à donner plus de visibilité à ses travaux en les réunissant sous la forme d’un inventaire, que nous présente Caroline Dath.

Cette introduction comporte quelques propositions d’écriture inclusive usitées et mêlées, pour un aperçu des possibles avant de découvrir dans ce dossier la richesse des propositions typographiques existantes.

Publié le 10/05/2021 - CC BY-SA 4.0

Dans ce dossier

Image

terminaisons inclusives
DINdong est une reprise crapuleuse de la DIN 1451 fette Breitschrift - d'après le dessin de Peter Wiegel. Elle est construite sur une réutilisation renversée des tracés normés de DIN, 2020.

03/05/2021

Arts - Société

Tiphaine Kazi-Tani, membre de la collective Bye Bye Binary et professeur* en théorie(s) du design à l’ESADSE (École supérieure d’Art...

Image

Des nouvelles ligatures pour lier le féminin et le masculin
Times New Roman Inclusive, expérimentation par Eugénie Bidaut, étudiante à l’ANRT (Atelier National de Recherche Typographique à Nancy, 2020.

10/05/2021

Arts - Société

Tiphaine Kazi-Tani, membre de la collective Bye Bye Binary et professeur* en théorie(s) du design à l’ESADSE (École supérieure d’Art...

Image

Spécimen du caractère Homoneta
Le caractère ۞Homoneta۞ de Quentin La mouroux tente d’explorer comment rendre sensible les notions complexes de temps, d’espace, de matérialité & d’inclusivité, Bruxelles, 2020.

17/05/2021

Arts - Société

Tiphaine Kazi-Tani, membre de la collective Bye Bye Binary et professeur* en théorie(s) du design à l’ESADSE (École supérieure d’Art...

Image

texte genderfluid qui permet de lire le féminin ou le masculin
Recherches pour les glyphes genderfluid de la Josafronde, fonte metapost créée par Morgane Le Ferec et Marouchka Payen, 2020.

24/05/2021

Arts - Société

Tiphaine Kazi-Tani, membre de la collective Bye Bye Binary et professeur* en théorie(s) du design à l’ESADSE (École supérieure d’Art...

Image

Des mots complets remplacent des terminaisons
Expérimentations typographiques de Nathan Laurent avec la police de caractères IM FELL English. Texte extrait du Discours sur l’histoire universelle (1681) de Bossuet, lors du workshop #1 Bye Bye Binary, Des imaginaires possibles autour d’une typographie inclusive, Bruxelles, 2018.

31/05/2021

Arts - Société

Tiphaine Kazi-Tani, membre de la collective Bye Bye Binary et professeure en théorie(s) du design à l’ESADSE (École supérieure d’Art...

Interview

Appel à l'inventaire en écriture inclusive
Appel en écriture inclusive

10/05/2021

Arts - Société

Les débats autour de la démasculination de la langue ont émergé à la fin du 20e siècle et se traduisent...